Ça  galope !

... car le bonheur est bel et bien dans le pré ...

Pour aider nos amis à 4 sabots,

vous pouvez venir vous en occuper,

vous pouvez aussi participer au parrainage.

 

Voici la liste de nos protégés qui, tous,

cherchent des parrains :

Marinero XXI

 


Nous cherchons aussi des cavaliers ou cavalières de bon niveau et intéressés par une équitation hors concours, pleine nature et par un travail dit "éthologique" pour nous aider à occuper les chevaux, les sortir, les entraîner ... Vous disposerez d'un équipement de choix en parfait état, de structures adaptées et de possibilités quasi illimitées pour vos sorties.

Pour ceux qui ne le savent pas : ne soyez pas étonnés en regardant les photos ! Les chevaux gris ou blancs sont d'une autre couleur quand ils naissent. Ils grisonnent puis blanchissent progressivement, parfois ça commence quand ils sont encore poulains, comme Enir ou Luz de las Estrellas, pour certains ça commence seulement à l'âge adulte et parfois, comme pour Caïam, très tardivement. Il y en a aussi qui semblent devenir gris mais c'est uniquement le grisonnement de l'âge, comme notre Ismandais Garpur.

Naïa

Jument de trait Comtoise qui, en 2022, aura 21 ans.

 

Un cœur sur pattes, une douceur qui fait qu'on l'appelle tendrement "Big Mama".

 

Naïa a été sauvée de maltraitance par l'association amie La Lumière des Chevaux et est venue chez nous en 2011 avec son poulain Biham. Elle a fait un autre poulain avec Marinero, Enir né en 2014.

 

A la surprise de tous, c'est Natarajah qui est tombé follement amoureux d'elle, lui qui ne supportait pas les juments ! Aujourd'hui les deux sont inséparables, on ne les trouve jamais l'un sans l'autre.

 

Naïa "Big Mama"..

 

 

Natarajah

Cheval de type anglo-ibérique aux origines inconnues, hongre alezan qui aura 23 ans en 2022. Né en 1999, il fut sauvé en 2001 par la Ligue Française pour la Protection du Cheval avec les survivants d'un troupeau de chevaux dont la plupart étaient morts de faim et de soif avant que l'horreur ne soit découverte.

 

Le jeune Natarajah fut confié à Michel Larroche, et l'a longtemps accompagné partout au service de l'association.

 

Aujourd'hui Natarajah coule une retraite heureuse avec la chérie absolue de son cœur, la belle Naïa et Enir comme si c'était son fils.

 

Natarajah

 

 


Biham de Pegaso

Cheval de trait, hongre croisé Comtois-Breton, Biham né en 2011 est le fils de Naïa et fut sauvé avec elle de la cruauté des hommes grâce à une association amie avant de venir chez nous pour conquérir nos coeurs.

 

Il est d'une gentillesse extraordinaire.

D'ailleurs, on dirait qu'il comprend tout !

 

Biham fond quand on s'occupe de lui, il adore les activités, partir en balade. Il mériterait un peu d'entrainement !

 

 

 

Biham

 

 

Enir de Pegaso

C'est le "petit" frère de Biham né en 2014, fils de Naïa et de l'étalon PRE Marinero XXI. Avoir un dernier poulain a permis à Naïa de retrouver son équilibre hormonal mis à rude épreuve par ce qu'elle avait vécu. Après le sevrage, Enir a retrouvé sa Maman et vit de jours heureux avec elle et "Papa" Natarajah.

 

Enir est très fort, volontaire, d'un caractère enjoué et il mériterait d'être régulièrement sorti, avec son frère, par des cavaliers confirmés.

 

 

Enir

 

 


Salvo

Le bel alezan cruzado Lusitano-Arabe n'avait pas manqué de frapper le cœur d'une cavalière horse-ball de haut niveau. Elle s'est fait avoir car son cheval talentueux et grand sportif s'est avéré handicapé du fait d'un problème osseux bien dissimulé par dopage. Quand elle s'en est aperçue les dégâts étaient irréparables. Elle a préféré confier Salvo à notre association pour qu'une vie pieds nus puisse lui redonner un espoir de mieux-être.

 

Aujourd'hui, Salvo est heureux. Il ne boite que rarement sans que cela ne gène sa vie de retraité qui aura bientôt 23 ans. Après s'être lié d'amitié avec Gärpur qu'il avait pris sous son aile, il est tombé amoureux d'une belle brune, sa chérie Olympe ...

 

 

Salvo

 

 

Olympe

Pour une retraitée, Olympe est bien jeune, elle aura juste 20 ans en 2022. Trotteuse ayant subi les aléas et durs traitement du monde des courses, Marie-Jeanne et Pierre Assié, cofondateurs de l'association, l'ont sortie de cet enfer pour lui donner une vie de princesse avec des activités cool sous la selle des cavaliers de l'ONF.

 

Elle nous a rejoint à partir de 2018 pour des séjours au pré pendant les mois d'été. Comme elle est tombée amoureuse de Salvo et lui d'elle, il a été décidé en 2020 qu'elle reste ...

 

De temps en temps elle aime retrouver son copain Gyr Khan avec qui elle partageait sa vie autrefois, ou encore sa copine Uva ...

 

Olympe

 

 


Gyr Khan

Avec son copain Garpur, Gyr qui a presque 28 ans est aujourd'hui  l'un des deux Séniors du troupeau.

 

A lui seul, il est une légende de son vivant s'étant distingué par une fougue, force, endurance et sureté de pied qui cherche son pareil pendant ses années d'activité au service de l'ONF.

 

Gyr Khan est le cheval de cœur de Marie-Jeanne, co-fondatrice de l'association. Pour mieux le préserver, il coule maintenant sa retraite dans nos prés avec son copain Garpur qu'il adore.

 

Gyr Khan est exceptionnellement proche de l'homme et a un besoin énorme de contact.

 

Gyr Khan

 

 

Garpur

Garpur et un authentique cheval Islandais. Son nom signifie "héros" ou "champion" en Islandais. Attention : les Islandais n'aiment pas qu'on appelle leurs chevaux des poneys ...

 

La vie de Garpur avait été si méchamment bousculée par une castration tardive et une tentative de débourrage traumatisante, qu'il était devenu craintif, intraitable, presque intouchable. Par l'intermédiaire de l'association Arc-Arrea il a trouvé sa place dans le troupeau et, progressivement, la joie du contact avec l'humain, surtout les enfants.

 

Depuis que les ainés du troupeau sont partis l'un après l'autre dans le monde de nos souvenirs, à l'âge de 38, 37, 32 et 29 ans, lui et Gyr Khan sont les plus âgés et nous les soignons avec beaucoup d'attention pour qu'ils puissent encore rester longtemps avec nous !

 

Garpur

 

 


Uva Mira

Uva Mira, jument ibérique, est la fille de la Lusitanienne Belica da Veiga et de l'étalon PRE Marinero XXI. Ces deux-là étaient si inséparables que Belica ne respirait plus quand elle était séparée de son chéri. Le résultat : deux pouliches qui font le bonheur de la maisonnée, Uva et Altaïr, aujourd'hui de magnifiques juments.

 

Uva est aussi la jument de coeur de Lara, une jeune fille Allemande qui la retrouve en été autant qu'elle peut.

 

Uva est  d'un caractère affirmé. Joyeuse et joueuse, elle aime qu'on s'occupe d'elle, qu'on joue avec elle et qu'on la sorte. Elle mériterait d'être régulièrement montée par un cavalier ou une cavalière de bon niveau.

 

 

Uva

 

 

Vuitchâhpi

Extraordinaire histoire que celle de Vuitchahpi ! Son nom est écrit comme on prononce le mot "wicapi" signifiant "étoile" en Lakota.

 

Né en juillet 2009, c'est le fils de Marinero et de la jument Lusitanienne Fugosa décédée trop tôt des suites d'une piroplasmose foudroyante. Depuis son premier jour de vie, il fut élevé au biberon et par son tonton Lascar, mail il n'a jamais vraiment compris qu'il est cheval pas vraiment humain ou que les humains ne sont pas vraiment des chevaux...

 

Très fougueux, très prometteur mais aussi très difficile, Vuitchâhpi s'est blessé lors de ses jeux avec son demi-frère Enir. L'arrachement osseux au niveau du pied n'a jamais pu être réparé. Il reste de ce fait légèrement handicapé et inapte au "travail" mais aime et réclame qu'on joue ensemble et vit désormais une vie de jeune retraité-clown-mascotte.

 

 

Vuitchahpi

 

 

 

 


Bel'Altaïr

Bel'Altaïr a été orpheline à quatre mois, mais courageuse et battante, Elle a été élevée par  Gärpur et son demi-frère Lascar Lone Wolf.

 

Aujourd'hui elle est mère d'une magnifique pouliche, Luz de las Estrellas, qui partira après le sevrage chez sa copropriétaire, administratrice de l'association, pour bénéficier d'une éducation adaptée.

 

Altaïr est très douce, très proche de l'homme et a un besoin viscéral qu'on s'occupe d'elle. Elle mériterait d'être régulièrement montée par quelqu'un d'une grande sensibilité et finesse.

 

Belica del Veiga & Bel"Altaïr

Altaïr & Luz de las Estrellas ...

 

Caïam Flor del Mar

Caïam est née de l'amour de sa mère Flor da Vinha pour son beau Marinero. Comme Marinero dépérissait sévèrement après la mort de sa compagne Belica, nous avons laissé Flor qui l'aimait s'occuper de lui et le sortir de sa dépression. Le résultat : une magnifique pouliche, Caïam ...

 

Caïam à son tour a eu une belle pouliche cette année, Luz de Vega, qui accompagnera sa grande sœur Luz de las Estrellas dans le Sud Gironde à la fin de l'année.

 

Caïam est robuste, volontaire et très prometteuse et cherche cavalier ou cavalière vraiment expérimenté et de grande compétence pour être amenée à l'équitation et montée régulièrement.

 

Flor da Vinha & Caïam Flor del Mar

Caïam & Luz de Vega